Entrer dans la prière: l'esclavage moderne

Publié le 11 Septembre 2014

Entrer dans la prière: l'esclavage moderne

Prière composée par Soeur Marie- Pascale, op moniale dominicaine à Taulignan

Méditation

Une chaîne du mal à briser, tant pour le salut des prédateurs que pour mettre fin à la honteuse exploitation des plus faibles ! « Ils leurs promettent la liberté, mais ils sont eux-mêmes esclaves de la corruption, car on est esclave de ce qui vous domine » (2 P 2, 19)

Cette plaie de notre société moderne, soi-disant civilisée, peut être méditée à la lumière des mystères douloureux du Rosaire. Jésus, lui-même humilié à l’extrême, bafoué dans sa dignité d’homme, a sûrement porté dans son agonie, avec tant d’autres drames de notre humanité, celui des hommes d’aujourd’hui prisonniers de leurs employeurs, des femmes esclaves domestiques, parfois vendues comme du bétail ou violées, des prostituées, des enfants maltraités, sans oublier les migrants qui n’échappent à une situation intolérable que pour être exploités par des passeurs sans conscience, ou les innocents qui croupissent dans certaines prisons, victimes d’une justice corrompue et inefficace.

Oui, alors que l’esclavage a été enfin condamné officiellement dans la Déclaration universelle des droits de l’homme en 1948, et que l’on se glorifie d’être sorti de cette barbarie d’une époque révolue, de nouveaux réseaux existent à notre époque, trop ignorés ou trop couverts par des puissances obscures, qui enferment des hommes, des femmes et même des enfants, dans des situations inhumaines dont il est aussi impossible de sortir qu’à un esclave d’autrefois de rompre ses chaînes grossièrement matérielles .

Comment rester indifférent à de telles situations ? Et que faire ?....

G. Rouault (1948)
G. Rouault (1948)

Dieu lui-même a voulu respecter la liberté de l’homme comme son bien le plus précieux, et l’homme pourrait se permettre d’assujettir ses frères au point de leur enlever justement cette dignité ! Elle est inacceptable cette situation contraire à la nature même de chaque être humain, plus encore peut-être pour celui qui exploite son frère que pour celui qui est exploité, car si ces derniers sont d’abord liés matériellement et extérieurement (avec tous les retentissements évidents sur leur vie profonde et leur aspiration légitime au bonheur), les premiers sont esclaves de leur propre corruption dans leur être même. La recherche du profit à n’importe quel prix, l’emprise de l’argent, et parfois le feu de passions charnelles ont fermé leur cœur à la compassion du sort des plus pauvres, au respect qui leur est dû en justice, simplement parce que ce sont des hommes comme eux..

Oh ! que le Seigneur lui-même, vainqueur du mal par sa Passion et sa Résurrection, donne force et courage à tous ceux qui s’emploient à briser cette chaîne de trafics, et les garde dans l’espérance envers et contre tout. Quel Dominicain, quelle dominicaine, pourrait se dissocier de l’immense compassion qui habitait le cœur de Saint Dominique devant les plus démunis, et de son cri devant les artisans du mal : ‘Que deviendront les pécheurs ? »…

Entrer dans la prière: l'esclavage moderne

Prions

  • Prions pour que notre monde prenne conscience de ce fléau de l’esclavage moderne et le combatte ou soutienne ceux qui le combattent, que l’on dépiste les réseaux secrets d’exploitation de l’homme par l’homme et que personne ne reste indifférent devant les scandales qui éclatent parfois au grand jour.
  • Prions pour les victimes de cet esclavage dans le monde du travail, de la famille, dans les pays les plus défavorisés en particulier. Que leur malheur ne les accule pas à une résignation trop passive ou au contraire à la révolte violente, mais qu’ils trouvent sur leur route un encouragement pour la reconquête de leur dignité et les secours urgents pour survivre dans l’immédiat.
  • Prions pour l’éveil de la conscience des premiers responsables de l’esclavage moderne, tous ceux que l’amour de l’argent aveugle et dont le cœur endurci ne sait plus discerner le bien du mal. Que la justice humaine soit pour eux sans complaisance quelle que soit leur position sociale. Mais aussi que la miséricorde infinie de Dieu leur découvre le chemin de la vraie conversion et leur donne le courage d’une vie nouvelle.