Entrer dans la prière: avec les Roms

Publié le 12 Décembre 2014

Entrer dans la prière: avec les Roms

Prière composée par Soeur Nathalie, op moniale dominicaine à Taulignan

Méditation :

« Elle enfanta son fils premier-né, l’enveloppa de langes et le coucha dans une crèche, parce qu’ils manquaient de place dans la salle » Luc 2, 7.

Nous nous acheminons vers Noël, qui est en quelque sorte « la fête de la mise en commun » : le Fils de Dieu est venu tout partager de notre humanité, hormis ce qui nous divise – le péché –, pour nous gratifier de tout ce qui est à Lui.

Pourquoi donc Jésus expérimente-t-il, dès sa naissance, le fait d’être considéré par d’autres comme l’étranger, comme celui pour qui ils manquent de place, ne lui reconnaissant rien de commun avec eux ? D’où vient donc cette tendance, en chacun de nous, à nous protéger de celui que nous ne connaissons pas ?

Les Roms sont par excellence ceux qui sont souvent considérés comme étrangers en tout lieu.

Mais ne sont-ils pas ainsi le rappel vivant, adressé à tous, que les différences qui semblent parfois nous séparer ne se fondent en réalité que sur un socle commun : notre humanité ?

La fuite en Egypte, Fra Angelico, 1451-1453
La fuite en Egypte, Fra Angelico, 1451-1453

Bien plus, nos frères les Roms ne sont-ils pas, pour nous chrétiens, le signe constant et salutaire de la disposition de cœur à laquelle nous engage notre foi : "Ils ont confessé qu’ils étaient étrangers et voyageurs sur la terre... Ils aspirent à une patrie meilleure, c’est-à-dire céleste. C'est pourquoi, Dieu n’a pas honte de s’appeler leur Dieu ; il leur a préparé, en effet, une ville..." He 11, 13.16

Le Pape François nous le rappelle, nous ne trouvons notre identité profonde qu’en nous déplaçant de nous-mêmes pour nous faire gardiens les uns des autres. Dans ce lien de dépendance mutuelle, nous apprenons à reconnaître l’autre comme notre frère, au sens le plus réel du terme. Alors seulement pourra s’épanouir pleinement notre être créé à l’'image de Dieu, un Dieu Père, Fils et Esprit qui est en Lui-même relation d’Amour. Alors seulement nous reconnaîtrons en cet Amour reçu de Dieu et partagé entre frères, la patrie à laquelle nous aspirons.

Prions ensemble avec confiance :

- Pour que notre foi en Toi, Père de tous, nous guide vers un amour toujours plus réel de nos frères les Roms, nous Te prions.

- Pour que les personnes vivant à proximité d’un campement de Roms soient aidées par ceux qui en ont le pouvoir pour être en mesure de les accueillir dignement et sans crainte, nous Te prions.

- Pour que les Roms, tout en gardant l’identité qui leur est propre, puissent bénéficier des cultures dans lesquelles ils sont immergés et s’y intégrer, nous Te prions.

- Pour que la Cité de l’Amour, qui nous rassemblera tous en Toi, se construise jour après jour dès aujourd’hui, nous Te prions.