Initiative pour favoriser le dialogue: l'Institut Orthodoxe de Chambésy

Publié le 17 Mai 2016

Initiative pour favoriser le dialogue: l'Institut Orthodoxe de Chambésy

Cet institut, créé par le Patriarche Athénagoras 1er de Constantinople (1966), il a pour mission de faire progresser le dialogue entre les Eglises orthodoxes et plus largement entre les Eglises orthodoxes et les autres Eglises chrétiennes. Efstratios Adamis, doctorant en théologie, a étudié à l'Institut Orthodoxe de Chambésy (Suisse) nous livre son témoignage sur son parcours et sur le Concile.

Quel regard portez-vous sur vos études à l'Institut Orthodoxe de Chambésy ?

Personnellement, je dois admettre que l'expérience de mes études à l'Institut Orthodoxe de Chambésy était unique. Dans un climat où les relations inter-orthodoxes sont une réalité quotidienne, là où se promeut le dialogue entre les églises, j'ai eu l'occasion d'approfondir la théologie orthodoxe, grâce à mes professeurs orthodoxes, et de connaître tant la théologie catholique-romaine que la théologie protestante pendant mes études à la faculté de théologie catholique-romaine à l’Université de Fribourg et à la faculté autonome de théologie protestante à l'Université de Genève.

Comment sont vécues les relations avec les différents courants de l'orthodoxie parmi les étudiants de Chambésy ?

La présence de Son Eminence, le métropolite Jérémie de Suisse, Directeur du Centre Orthodoxe et celle de Son Excellence, l’Evêque Makarios de Lampsakos, était décisive pour l’établissement des bonnes relations parmi les étudiants des Églises Orthodoxes sœurs, par lesquels nous vivions durant nos études au Centre Orthodoxe du Patriarcat Œcuménique. Les deux évêques dans un esprit d’amour paternel, d'unité et de protection, éléments qui caractérisent également l’esprit du Patriarcat Œcuménique, nous ont donné la possibilité de bien nous connaître les uns les autres, et aussi de créer des amitiés profondes.

Quel est votre regard sur le Concile qui devrait s'ouvrir ?

La Synodalité est une expérience duquel j’ai eu la chance de profiter pendant mes études à l'Institut d’études supérieures en théologie orthodoxe du Centre Orthodoxe du Patriarcat Œcuménique à Chambésy, étant témoin aux trois Commissions Interorthodoxes Spéciales (2014-2015), à la Ve Conférence Panorthodoxe Préconciliaire (2015) et à la Synaxe des Primats Orthodoxes (2016). Toutes ont eu lieu dans un climat d'harmonie et d'amour vers le Saint et Grand Concile, malgré les différences fraternelles.

Le grand événement historique du Saint et Grand Concile est en train de commencer, et mon espoir personnel est que l'Orthodoxie puisse, par la voix synodale, dans l’Esprit-Saint, de donner un message d'amour, d'unité et d'espoir dans un monde tellement divisé.

Initiative pour favoriser le dialogue: l'Institut Orthodoxe de Chambésy