Le cri de mars 2013: les différences d'espérance de vie dans le monde

Publié le 28 Février 2013

L’espérance de vie à la naissance d’un habitant d’Afrique subsaharienne est ainsi de 51 ans, là où elle de 81 ans pour un Français. Même si elles témoignent de situations contrastées, ces données publiées par l’ONU en 2009 manifestent l’écart très important qui peut exister entre les pays développés et les pays en développement en ce qui concerne le nombre moyen d’années qu’une personne peut espérer vivre à la naissance.

Des éléments d’analyse

Entre autres facteurs, c’est surtout la sous-alimentation, la difficulté d’accès aux soins et la pandémie du SIDA qui permettent de comprendre ces écarts importants entre l’Europe et de nombreux pays d’Afrique. Ces données posent plus largement la question des modèles de développement choisis.

Pour lire la suite de cet article, cliquez ici

Un regard de croyants

L’Evangile de l’homme riche et du pauvre Lazare (Lc 16,19-31) constitue une grande parabole des inégalités de développement: comme le rappelait le Pape Paul VI, « le devoir de solidarité des personnes est aussi celui des peuples ». Promouvoir le développement sous tous ses aspects est donc une mission première du chrétien.

Pour lire la suite de cet article, cliquez ici

Un exemple d’initiative

L’hôpital Saint-Martin de Porrès, fondé au Cameroun autour de sœurs dominicaines, accueille tous les malades quelles que soient leurs ressources. A l'occasion des soins, la situation de pauvreté de certains apparait comme le véritable problème à prendre en compte. Un service de micro-crédit, au sein de l'hôpital, permet d'aider les plus indigents à financer des projets .

Pour lire la suite de cet article, cliquez ici

Le cri de mars 2013: les différences d'espérance de vie dans le monde