Une initiative: le "repas des isolés"

Publié le 9 Février 2013

Dans le quartier de Moulins, à Lille, beaucoup de logements sont occupés par des personnes seules. C'est ce constat qui a poussé Jacques Rauwell à promouvoir la construction d'un espace de restauration destiné aux isolés. Plusieurs fois par an, une vingtaine de personnes de tous les âges, viennent dîner le samedi soir dans une ambiance festive.

Inviter les personnes isolées

Le but de Jacques Rauwell est que les personnes isolées se sentent à l'aise dans cet espace de convivialité et n'aient surtout pas l'impression d'être stigmatisées par leur solitude. C'est la raison pour laquelle il a mis en place un système d'invitations avec l'aide des "piliers" de ce projet : personnes ressources (religieux, religieuses, animateurs pastoraux et acteurs associatifs) qui connaissent le quartier de Moulins. "C'est un point délicat dans notre démarche: il ne s'agit évidemment pas de sélectionner les invités... Mais il faut aussi éviter de voir fuir des personnes seules qui ne souhaitent pas être associées avec des personnes vivant à la rue" note Jacques Rauwell.

Une collabortation de tous dans la préparation des repas

Ce respect pour les personnes conviées se traduit aussi par la proposition qui leur est faite de collaborer à la préparation des repas. Cela peut prendre la forme d'une contribution financière: "avec grande discrétion, nous demandons une participation indicative de 3 euros aux personnes reçues" indique Jacques Rauwell. Mais cette participation financière n'est pas la seule manière pour les personnes isolées de mettre "la main à la pâte". De 15h à 18h, les samedis après-midi, une petite équipe de cinq participants au repas aide les bénévoles à la préparation du diner. Les membres de cette équipe tournent pour que la plupart des convives coopèrent, à un moment ou l'autre de l'année, à la mise en place de ce repas festif. Même ceux qui ne sentent pas une âme de cordon bleue peuvent apporter leur aide, par exemple en décorant la salle.

Une initiative qui porte des fruits

Evidemment, les repas ont avant tout pour but de permettre aux personnes de nouer des liens entre elles. L'habitude a ainsi été prise par l'équipe d'animation, entre le fromage et le dessert, de proposer un temps d'animation invitant les participants à faire plus ample connaissance. Et des relations commencent à naître ! Lors du repas de Noël, des petits cadeaux ont été échangées par des convives qui s'étaient concertés à cette fin. Et d'autres projets commencent à voir le jour pour 2013: "les personnes isolées que nous avions invitées pensent à organiser cet été une petite fête dont ils seront les organisateurs dans le jardin situé en face de la salle où nous nous réunissons" indique Jacques Rauwell. Une initiative qui doit réjouir l'équipe des bénévoles qui récolte ainsi les fruits de ce "repas des isolés".

Pour lire une analyse du phénomène de la solitude en France, cliquez ici

Pour découvrir un regard de croyant sur la solitude, cliquez ici

Une des belles tables festives du quartier de Moulins à Lille

Une des belles tables festives du quartier de Moulins à Lille